Growth : E-Commerce convertissez plus intelligemment

Temps de lecture environ 10 minutes

Développer un site e-commerce est passionnant et implique des efforts marketing permanents. Obtenir de nouveaux utilisateurs est parfois difficile car la concurrence est rude : on compte plusieurs milliers de sites e-commerce actifs en France sans oublier les géants du secteur comme Amazon, Fnac ou encore CDiscount… Les responsables e-commerce le savent, il faut maintenir une veille marketing digital constante pour attirer toujours plus de nouveaux clients

Arrivé en Europe depuis plusieurs années, l’objectif du « growth hacking » est de faire grandir un business en minimisant les ressources utilisées. L’objectif de tout Growth Hacker est de tester de nouveaux streams, de minimiser les coûts de fonctionnement, et d’optimiser le tunnel de conversion. En un mot, vous pouvez utiliser les techniques du Growth Hacking pour booster votre chiffre d’affaires. Prenez note, l’équipe Upto1 vous partage ici 5 techniques pour hacker la growth de votre e-boutique !

Réseaux sociaux

1. Social Media : un espace de partage 

Les réseaux sociaux sont des espaces de partage, profitez de ce levier d’acquisition pour promouvoir votre marque et vos produits

Un client vient de finaliser un paiement sur votre boutique ? C’est le moment idéal pour lui proposer de partager cette nouvelle acquisition sur les réseaux sociaux ! Sur la page de confirmation du paiement ou lors de la réception du mail de confirmation de la commande, proposez un message pré-écrit et invitez votre client à partager son achat sur Facebook ou Twitter par exemple. C’est un bon moyen de faire parler et d’augmenter la visibilité de vos produits mais aussi de votre boutique en ligne. C’est aussi un excellent moyen d’attirer de nouveaux clients. L’avantage d’appliquer cette technique de growth est de proposer à votre client un message déjà rédigé. Ainsi, l’acheteur a seulement besoin de partager sa nouvelle acquisition. Si vos clients ne sont pas enclins à partager leurs achats sur les réseaux sociaux, on peut les inciter à partager en leur promettant une récompense comme un code promo ou encore un article cadeau lors d’un partage. 

2. Jeux concours

Aujourd’hui, l’utilisation des jeux concours est devenue monnaie courante. De la petite entreprise à la PME jusqu’aux multinationales, elles optimisent l’utilisation de chaque réseau social et mettent en place des jeux concours adaptés à leurs clients. Ces contenus sont un excellent moyen de promouvoir votre marque ou vos produits tout en engageant les internautes. 

Le but des jeux concours étant de faire participer les internautes et ainsi gagner en visibilité. Il existe plusieurs types de jeux concours, à vous d’être créatif pour les modalités : 

  • Concours à partager 

Ce type de concours est simple à mettre en place et s’adapte à tous les réseaux sociaux. Son principe est simple : pousser les internautes à interagir sur une publication (likes, partages, mentions, commentaires, etc.). Plus il y a d’interactions, plus les chances de gagner augmentent ! Il en va de même pour la visibilité de votre post. Ces concours sont souvent plébiscités par les internautes car ils ne demandent que peu d’efforts. Ils sont très nombreux à jouer, peu importe le prix à gagner. Une technique idéale pour gagner en visibilité sur les réseaux sociaux. 

  • Concours photo 

Comme son nom l’indique, l’objectif de ce jeu concours est de faire participer les internautes en les incitant à partager une photo sur un thème défini. C’est un excellent moyen de faire parler de vos produits et de votre marque mais aussi d’obtenir du contenu généré par les utilisateurs (UGC). Les gagnants peuvent voir leur photo devenir l’égérie de votre marque ou encore faire partie de la prochaine campagne publicitaire. Un moyen idéal de montrer votre considération à votre communauté et de gagner en visibilité de façon ludique. 

  • Impliquer les internautes 

Un bon moyen d’impliquer les internautes sur les réseaux sociaux : les sondages. Faciles à mettre en place et rapides pour les utilisateurs, les sondages sur les réseaux sociaux sont indispensables dans une stratégie marketing réussie. Ils renforcent les liens avec votre audience et valorisent votre image de marque. Pour exploiter au mieux cet outil, n’oubliez pas qu’il est important que votre sondage vous permette de tirer des conclusions : retour sur l’expérience client, habitude de consommation, préférences, enquête de satisfaction … le choix est vaste !

Avec l’explosion de l’utilisation des réseaux sociaux, c’est l’un des leviers d’acquisition les plus importants. N’hésitez pas à intégrer un hashtag dans votre stratégie marketing : simple et qui vous est propre tout en reflétant les valeurs de votre marque. Rien de tel pour fédérer une communauté ! 

Qui parle de référencement naturel, parle aussi de rédaction de contenus optimisés pour le SEO. Vous l’avez sûrement déjà lu et relu des nombres incalculables de fois : il faut produire du contenu de qualité, unique et pertinent pour vos internautes. 

Il peut sembler difficile de créer du contenu pour vos produits en ligne mais c’est une démarche indispensable pour être visible sur Google et toucher de nouveaux clients. 

Le contenu principal de votre boutique est celui de vos fiches produits et doit être enrichi. Il est indispensable d’avoir une stratégie éditoriale et d’écrire du contenu qui apporte de la plus-value à vos clients. 

Testez-nous & générez gratuitement 1500 € de chiffre d'affaires

Pour ce faire, vous pouvez donner plusieurs informations lors de la rédaction de votre fiche produit : 

  • Une description complète et détaillée du produit (allez plus loin que les caractéristiques, proposez des cas d’usage !) 
  • Des annexes permettant d’appréhender au mieux l’article (notice PDF, vidéos explicatives, …) 
  • Le contenu précis du produit une fois livré 
  • Les modalités de livraison et le paiement 

Donnez toutes les informations nécessaires à vos visiteurs. Vous devez vous mettre à la place de votre client et vous demander ce qu’il veut et ce dont il a besoin de savoir sur votre produit avant de passer à l’acte d’achat

Il en va de même pour les pages catégories. Souvent oubliées, ces pages sont aussi indexées sur Google et sont donc des portes d’accès potentielles à votre boutique en ligne ! 

Pour enrichir votre contenu, avoir un blog, même en tant qu’e-commercant est vivement recommandé. C’est l’un des meilleurs moyens pour étendre votre relation avec vos internautes. Sur votre blog, vous pouvez conseiller ou aider vos utilisateurs dans le choix ou l’utilisation de vos produits. Indispensable dans une démarche de Growth Hacking.

3. L’A/B Tests

Les A/B Tests (ou tests AB) permettent de mettre en concurrence plusieurs versions d’une page produit, d’une landing page en ligne simultanément : ces tests permettent d’identifier quelle version d’une page fonctionne le mieux. Vous avez l’intuition que le titre de votre produit n’est pas bon mais vous ne voulez pas sacrifier votre référencement naturel ? Un AB Test de quelques jours peut suffire pour valider ce point ! Une nouvelle idée de design, mais vous avez du mal à trancher sur certaines versions du design, un test multivarié vous permettra de valider votre design avant de le confier aux développeurs. 

A/B Tests

Vous pouvez effectuer des A/B tests pour par exemple : 

  • Déterminer où placer un CTA, de quelle couleur 
  • Tester différents titres, descriptions produit ou encore images 
  • Tester l’agencement des différents éléments sur votre page 

Afin d’avoir des résultats très vite, vous pouvez utiliser les notifications push de Shopimind pour emmener une partie de votre base client dans votre AB Test avant de le déployer sur le reste de la base ! 

4. La pop-up

En tant qu’e-commerçant, l’un de vos objectifs est d’attirer le plus d’internautes possible sur votre boutique en ligne. Une fois sur votre site, comment les empêcher de le quitter les mains vides ? Appliqués sur de nombreux sites, vous en avez déjà sûrement croisé : les pop-ups, plus particulièrement les exit-intent pop-ups ou pop-ups anti-abandon ! L’objectif de ces pop-ups est de faire changer d’avis un internaute sur votre boutique ou à défaut, d’obtenir ses informations de contact (e-mail) afin de pouvoir le convertir ultérieurement. 

Voici quelques exemples d’utilisation des exit-intent pop-ups : 

  • Une offre de dernière minute pour la réalisation d’une commande s’il y a des produits dans le panier 
  • Une promotion sur le prochain achat lors de l’inscription à la Newsletter 
  • Un code promo pour l’achat d’un article valable 48h pour faire revenir l’internaute 
  • Proposer de donner des informations complémentaires sur un article par messagerie ou téléphone dans le cas où un internaute passe du temps sur une fiche produit

Pop-ups

Les pop-ups ont en général une mauvaise réputation dans une stratégie marketing : dérangeants, trop intrusifs, persistants, … Cependant, dans le cas de la pop-up anti-abandon, elle apparaît seulement lorsque l’utilisateur souhaite quitter la page. Ciblée et mieux perçue, c’est un formidable outil de rétention. Elle va incontestablement faire diminuer votre taux de rebond et optimiser votre taux de conversion, une technique très appréciée chez les Growth Hackers !

5. Le retargeting Hold up 

Vous avez sûrement déjà vu une annonce concernant la paire de basket que vous avez consulté il y a quelques heures ? Largement répandu, le retargeting est une pratique publicitaire qui permet de cibler un internaute qui est venu visiter votre boutique en ligne sans convertir. La plupart des visiteurs d’une boutique e-commerce ne convertissent pas lors de leur première visite. Le retargeting est une pratique incitant l’internaute à revenir sur votre boutique en lui montrant le produit qu’il était venu consulter. C’est une technique puissante car les annonces sont ciblées et personnalisées puisqu’elles affichent seulement les produits que l’utilisateur a consultés. 

La méthode du Growth Hacker pour réussir un hold-up d’audience : le retargeting de concurrents ou de sites associés ! Google Ads vous permet de cibler des sites clés et d’effectuer une enchère plus haute sur certains mots clés, si vous vendez des accessoires pour téléphone portables pensez au retargeting sur les sites des opérateurs. Une fois le nouveau téléphone commandé, l’acheteur aura envie d’acheter l’accessoire qui l’accompagne… 

Les techniques de Growth Hacking impliquent une approche customer centric, c’est-à -dire une approche centrée sur le client. L’objectif est de comprendre les processus, les choix et les décisions prises par l’internaute pour optimiser vos ventes. Entre méthodes classiques et techniques de marketing ingénieuses, le Growth Hacking ouvre des multitudes de possibilités au service de votre business.

À propos de l’auteur

Camille Fournier

Chef de projet Growth chez Upto1

S’inscrire à la newsletter Shopimind

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

Loading

Temps de lecture environ 6 min

Temps de lecture environ 7 min

Temps de lecture environ 10 minutes