Optimisez la délivrabilité de vos mailings avec votre nom de domaine

Temps de lecture environ 7 minutes

Avec 4 milliards d’utilisateurs, l’email est le canal de communication le plus utilisé et donc le plus visé par la publicité intempestive et les virus (source : Monde du mail). Les fournisseurs de messagerie sont obligés de s’appuyer sur de nombreux critères pour séparer les emails qui arrivent en boîte de réception de ceux qui sont relégués aux spams.

Parmi ces critères, l’un des plus importants est votre nom de domaine et sa réputation

Nous avons demandé à Béranger Mercier, notre Responsable Délivrabilité, d’expliquer comment lier un nom de domaine aux envois de mailings. Mais prenons d’abord quelques minutes pour comprendre le “pourquoi”.

1. Pourquoi bien configurer votre nom de domaine

1. Passer les filtres anti-spams

La délivrabilité d’un email est le fait que l’email envoyé atteigne la boîte de réception de son destinataire. C’est un enjeu majeur à l’heure où de plus en plus d’emails atterrissent dans les spams. Ce chiffre était déjà en constante augmentation depuis des années et la mise en place du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données) en 2018 l’a considérablement boosté.

mail newsletter délivrabilité

Les fournisseurs d’adresses emails sont en effet de plus en plus vigilants vis-à-vis du respect de la vie privée de leurs utilisateurs. Gmail, Orange, ou encore Yahoo, tous sont équipés de filtres anti-spams automatiques.

Les adresses emails gratuites fournies par ces mêmes organismes sont souvent classées en spams lorsqu’elles génèrent des envois automatiques. Utiliser une adresse @gmail.com ou @yahoo.fr pour vos newsletters en pensant passer pour un email sûr est donc une très mauvaise idée.

Le mieux reste d’utiliser votre nom de domaine pour créer une adresse associée (contact@nom-entreprise.com, hello@nom-ecommerce.com, communication@nom-de-la-marque.fr, …). 

2. Être crédible aux yeux de vos clients

Passer les filtres anti-spams ne suffit pas toujours. Il existe un deuxième danger : celui d’être signalé comme spam manuellement par vos propres clients et prospects. 43% des destinataires classent un email en spam sur la base de l’adresse de l’expéditeur (source : Plézi).

domaines de mails frauduleux

Exemple d’adresse qui peut être signalée comme spam

Le spam manuel entraîne le spam automatique. Au-delà d’un certain nombre de signalements, les fournisseurs de messagerie en concluent que vos emails sont effectivement des spams. Ils peuvent alors bloquer votre arrivée dans la boîte de réception pour l’ensemble de vos destinataires.

La limite commence à un taux de spams aux alentours des 0,1% pour les fournisseurs les plus sélectifs. L’information peut même arriver jusqu’aux serveurs d’envoi.

Taux de spam = (nombre d’emails signalés comme spam / nombre de mails envoyés) x 100

Utiliser une adresse liée à votre nom de domaine est un moyen pour vos destinataires de s’assurer que vous êtes bien à l’origine de l’email qu’ils ont reçu. Au-delà d’échapper à l’apparence frauduleuse, vous gagnez aussi en crédibilité.

3. Vous construire une réputation

Entre les filtres anti-spams et la méfiance des destinataires, atteindre une boîte de réception peut sembler bien compliqué. Pourtant, avec une bonne réputation, ces obstacles sont faciles à éclipser.

newsletter domaines mail

Il suffit d’appliquer quelques bonnes pratiques dès le début et de les conserver dans le temps. Cela commence par lier votre nom de domaine à vos mailings car cette configuration vous donnera accès aux IP d’envoi les mieux réputées.

Nous venons d’analyser pourquoi lier votre nom de domaine à vos envois de mailings était primordial pour votre délivrabilité. Nous allons maintenant regarder la méthode pour mettre en œuvre cette bonne pratique.

Testez-nous & générez gratuitement 1500 € de chiffre d'affaires

Demandez une démonstration

2. Comment configurer votre nom de domaine

1. La vérification du domaine

C’est une étape obligatoire. Il vous sera demandé de vérifier le domaine qui sera utilisé pour envoyer vos emails (exemple : nom-ecommerce.com) afin de contrôler qu’il existe et qu’il vous appartient bien.

II est fortement recommandé que l’adresse email existe également (exemple : contact@nom-ecommerce.com) et qu’une boîte lui soit associée afin de recevoir les éventuels retours envoyés manuellement à cette adresse.

conseils shopimind délivrabilité newsletters

Pensez aussi à choisir un nom d’expéditeur cohérent et à le garder pour chaque envoi :

  • “Nom ecommerce” si vous envoyez vos emails depuis contact@nom-ecommerce.com
  • “Louise de Nom de la marque” pour une adresse de type louise@nom-de-la-marque.fr

2. L’authentification

L’usurpation d’identité (spoofing) est une pratique récurrente qui permet aux spammeurs de récupérer des informations sensibles. Certains serveurs de messagerie nécessitent donc la mise en place de la norme DKIM pour lutter contre cette pratique et contrôler les e-mails entrants.

Cette authentification permet de signer votre email avec votre nom de domaine et vérifie que le message n’a pas été altéré durant sa transmission.

L’authentification DKIM affiche une signature chiffrée dans l’en-tête de l’ensemble des messages sortants. De plus, les serveurs de messagerie recevant des messages signés utilisent DKIM afin de déchiffrer l’en-tête du message et ainsi vérifier que celui-ci n’a pas été modifié lors de l’envoi. 

Les e-mails envoyés avec un domaine non authentifié risquent d’atterrir dans un dossier de spam ou de courrier indésirable.

domaines de mails délivrabilité

3. L’alignement des domaines

Lorsque que l’on envoie un email, plusieurs domaines sont utilisés :

  • Le domaine de l’adresse d’envoi (votre domaine) 
  • Le domaine de retour pour recevoir les bounces 
  • Le domaine des liens de redirection 

Nous vous recommandons, pour optimiser votre délivrabilité, d’aligner ces trois domaines, c’est-à-dire d’utiliser le même domaine racine pour tous. Vous serez mieux perçu par les différents systèmes de filtrage. Vous pouvez opter pour un sous domaine si vous le souhaitez. 

Conclusion

Ces configurations techniques vous permettent de respecter les bonnes pratiques techniques de l’email marketing. Vous maximisez vos chances d’atteindre la boîte de réception de vos utilisateurs mais votre e-réputation ne peut pas reposer sur cette seule pratique.

Vous devez aussi penser à surveiller d’autres facteurs impactants comme la pression marketing (fréquence d’envoi), le contenu de vos mailings ou la présence de spamtraps dans vos listes d’envoi.

Pour en savoir plus, consultez notre article “Le spamtrap : piège n°1 pour votre délivrabilité

email marketing délivrabilité domaines

L’auteur :

Responsable Délivrabilité chez ShopiMind, Béranger est issu d’une formation dans le Web. Il a débuté en tant que développeur email et s’est rapidement spécialisé en délivrabilité.
Depuis maintenant 8 ans, il a pu développer son expertise et pousser la compréhension des règles de filtrages des emails marketing.
Ses deux principales missions sont de vous accompagner sur les bonnes pratiques liées à l’email marketing et d’optimiser les infrastructures techniques afin de garantir la meilleure délivrabilité possible.

 

Lexique :

Nom de domaine : Nom unique qui identifie un particulier ou une organisation sur internet sans avoir à retenir ou recopier une longue adresse IP. C’est l’équivalent d’une adresse postale physique mais sur le web.

IP : Numéro d’identification de chaque appareil connecté à un réseau utilisant le protocole Internet. Dans cet article, nous parlons de l’IP d’envoi de vos newsletters et mailings.

Fournisseur de messagerie : Type d’hébergeur de messagerie électronique qui met ses serveurs à disposition pour permettre à ses utilisateurs d’envoyer, recevoir, accepter et stocker des courriels qui proviennent d’autres organisations ou d’utilisateurs.

Bounces : Il s’agit des e-mails ne parvenant pas à la boîte mail du destinataire. Cela se produit dans le cas où une adresse mail n’existe pas ou si la boîte mail est pleine. 

Délivrabilité : On parle de délivrabilité lorsque le courriel est arrivé dans la boîte du destinataire. 

Béranger Mercier Délivrabilité ShopiMind

À propos de l’auteur

Béranger Mercier

Responsable Délivrabilité

S’inscrire à la newsletter Shopimind

Oui, j’accepte de recevoir cette newsletter ! Je comprends que je peux me désabonner facilement et à tout moment.

Temps de lecture environ 12 minutes

  • # Marketing multicanal

Temps de lecture environ 8 minutes

  • # Marketing multicanal
  • # Automatisation
  • # Email marketing

Temps de lecture environ 5 minutes